Cobaye

On m’a proposé de servir de cobaye pour l’installation de BuddyPress. Soi-disant parce que je n’ai pas beaucoup de contenu dans mon  blogue.  L’argument était excellent, mais l’exercice périlleux.

Résultat: c’est tout croche !

Bonnes pratiques dans un ÉNA

Lors de la dernière rencontre des répondants TIC du collégial, j’ai présenté un petit atelier avec Anne-Gaëlle Habib et Michel Vincent sur les bonnes pratiques dans un environnement numérique d’apprentissage. J’ai fait une version Slideshare de la partie touchant DECclic.

Ça donne ceci. Les images sont plus nettes en mode plein écran, mais ça fait parfois planter Firefox.

Tentative de schématisation

Qu’est qu’un environnement comme DECclic a à offrir ? Voici un premier jet de présentation sur Prezi.com.

Une journée dans la vie du coordonnateur de DECclic

7 h 30 –  L’ordinateur est allumé. Mieux vaut aller jeter un coup d’oeil à la plateforme question de s’assurer que tout roule bien. Après tout, dans quelques minutes, des étudiants vont peut-être l’utiliser en classe au cours de 8 h. Il y a déjà 60 utilisateurs en ligne.

J’en profite pour vérifier mes courriels et la messagerie interne.

J’ai déjà du feedback du travail que j’ai fait hier soir (je travaille parfois dans la chambre adjacente à celle des enfants le soir le temps qu’ils s’endorment – oui, oui, je sais, c’est une mauvaise habitude, mais ça marche, bon), soit déboguer le questionnaire d’un prof. Tout semble fonctionner correctement, tant mieux.

Petit coup d’oeil au fil Twitter… c’est si facile de s’y égarer. Tiens, rappelons à nos abonnés (followers) qu’une mise à jour sera bientôt en ligne avec quelques nouveautés. Ce n’est que du marketing.

Transition – Je dépose les enfants à la garderie et file vers le siège social de la Corporation (mon bureau à Bois-de-Boulogne).

Pendant que je démarre la machine, j’en profite pour prendre mes messages téléphoniques. Une étudiante de mon collège a perdu son mot de passe. J’ai beau ne pas travailler directement pour mon collège, mais pour la Corporation, je vais quand même lui passer un coup de fil rapide. Ça me permet de garder contact avec la base. Plus tard dans la journée, il y en aura deux autres qui viendront directement à mon bureau. Ça arrive parfois au début de la session. Après tout, c’est le seul bureau identifié à DECclic dans tout le collège.

Sur Skype, un admin me signale un problème avec l’inscription en lot des élèves. Il y a trop de rejets, ce qui est normal parce qu’ils ont changé de système de gestion pédagogique (et ils vont encore en changer bientôt mais, ça, c’est une autre histoire) la session dernière. Je passe rapidement un coup de fil à Pat, notre programmeur, qui établira une correspondance avec les nouvelles données. Une heure plus tard, tout sera réglé et je pourrai dire à l’admin de reprendre son travail.

Un prof m’écrit par la messagerie et me demande de l’appeler chez lui. Il veut partager des évaluations avec une collègue. C’est simple si on partage l’activité entre les deux profs, mais chacun veut gérer son espace. Il faut alors faire quelques manipulations pour dupliquer échéanciers et listes d’évaluations avant de les faire passer d’un prof à l’autre. Lorsque je rappelle le prof, tout est en place. Il ne reste plus qu’à refaire quelques liens et à modifier des dates. Sa collègue dispose alors d’une copie presque parfaite du cours qu’elle peut mettre à sa main.

Oups, une admin me rappelle de mettre à jour les groupes classes (dans lesquels les profs utilisateurs sont inscrits) dans l’Espace des profs, ce que je m’empresse de faire.

Un autre prof m’interpelle par la messagerie. Il n’est pas capable d’accéder à ses évaluations dans DECclic. Je lui rappelle ce petit détail important: il faut être inscrit comme étudiant de son cours et avoir accédé au moins une fois au cours à titre d’étudiant pour pouvoir déployer ses questionnaires dans DECclic.

Un autre admin cette fois-ci veut créer manuellement un regroupement pour tous les élèves de première année du programme de soins infirmiers. Il a un fichier texte avec toutes les données. Je n’ai qu’à l’assister à distance dans le processus d’inscription. Quelques minutes plus tard tout est en place et la coordonnatrice du programme peut rejoindre facilement toute une cohorte.

Profitions d’un petit moment d’accalmie pour déranger Pat, notre programmeur, et voir où il en est dans la programmation. On attend bientôt des nouveautés et tout doit être au poil pour le rentrée. Règle 1: toujours garder un oeil sur le travail de développement. Les programmeurs ont parfois une vision du monde qui dépasse un peu celle du simple utilisateur. C’est à la fois très précieux et problématique. Mais ce que j’aime surtout de notre petite équipe de développement, c’est le lien de confiance qu’on a su entretenir avec elle au fil des ans.

Ma collègue Claudette m’informe qu’un collège n’a toujours pas pu activer sa passerelle d’inscription à la veille du début des cours. Dans ce cas, certains profs nous contactent directement. On essaie subtilement de voir ce qui ne marche pas. L’admin me dit que ça tarde un peu en raison du changement de système de gestion pédagogique. Un coup de fil plus tard dans la journée au directeur des services informatiques de ce collège me rassure. Ça devrait être en place le lendemain.

Un autre prof m’appelle, après que j’ai parlé à son admin. Il m’expose son besoin, soit rendre disponibles des présentations PowerPoint dans DECclic sans toutefois que celles-ci circulent trop facilement. Alors pas question d’envoyer simplement le fichier ppt aux étudiants. On explore quelques pistes dont la conversion en pages Web pour publication directe dans DECclic via le gestionnaire de contenu Web. Hélas, le produit fini laisse à désirer. Reste la conversion en Flash, un peu plus compliquée, mais dont le résultat est plus intéressant et surtout plus compatible avec différents navigateurs. Ce n’est pas encore parfait, mais on a fait du chemin. Oui, je sais, je m’écarte un peu de DECclic, mais c’est aussi ça la communauté de pratique.

Procrastination
Il y a deux factures à payer. Je fais les chèques que j’envoie au bureau du DG pour contresignature. Je devrais dès maintenant entrer cette information dans mon fichier Excel de comptabilité, mais je vais attendre un peu et en faire une dizaine en lot la prochaine fois .

Je termine la journée par une discussion sur Skype avec deux collègues coordonnateurs. On teste un nouveau truc qui vient d’être mis en ligne dans l’environnement de « staging », sous Firefox, IE7, IE8, chez toi et chez moi, bref on essaie de reproduire le plus de contextes d’utilisation possible.

Avant de quitter, je réalise qu’il y a de nouveaux messages dans le forum. J’y jette un coup d’oeil rapide. Pas d’urgence, j’y répondrai ce soir.

Nouveautés dans DECclic pour l’hiver 2010

On présente les dernières nouveautés dans cette vidéo.

C’est pas grave…

Fiston (2 ans et demi) :  Veux du lait de vache.

Papa :  Mais mon petit loup, le lait de soya, c’est bon. Et on pense que ça pourrait t’empêcher de tousser. (C’est qu’il tousse fort notre petit !)

Fiston : C’est pas grave ! Je tousse dans mon coude.

Vous avez raison Monsieur Asselin !

Capturer, éditer et publier sur Youtube

Je viens de dénicher un éditeur vidéo gratuit qui accepte le format mp4: le VideoPad Video Editor. J’espère qu’il est exempt d’espiogiciels et autres bêtes du genre.

Il me permet désormais de faire quelques coupures dans une capture Jing enregistrée au format mp4 (grâce à la version Pro de Jing). Je balance ensuite le tout sur Youtube et le tour est joué.

Pour les petites captures de dépannage quotidienne, je vais continuer d’enregistrer en .swf avec Jing avant de transférer le tout en un sel clic dans mon espace personnel de Profweb.

Recevoir et retransmettre des fichiers

Mise en situation

Le centre d’aide en anglais d’un cégep a besoin d’un service en ligne pour que les étudiants puissent envoyer des textes qui seront commentés par des profs avant d’être retournés.

Il y a quatre niveaux d’anglais. Comme les interventions sont différentes selon le niveau, on voudrait savoir comment est classé l’auteur du texte.

Les textes entrent de façon continue et variable au cours d’une session. Les profs du centre d’aide se partagent la tâche. Le suivi est important. Si un prof X traite un de textes, il faut que les autres le sachent. Comme ça, le prof Y qui est de service le jour suivant ne fera pas le travail en double.

Limites de DECclic

Tous les étudiants peuvent être inscrits et regroupés par niveau dans DECclic. Par contre, on n’a pas l’outil parfait pour répondre au besoin précis du centre d’aide. La messagerie interne a déjà été utilisée, mais elle ne permet pas de gérer, à l’entrée, le niveau de l’étudiant.

On a pensé au dispositif de remise de document (utilisé pour l’évaluation), mais il faudrait aller vérifier constamment et on ne voit pas nécessairement les nouveaux fichiers déposés.

Le répertoire de dépôt de document est une autre option, mais on ne peut pas vraiment marquer les fichiers traités à moins de les supprimés au fur et à mesure (ils sont restaurables). Et il faudrait quatre répertoires et insister auprès des étudiants pour qu’ils s’identifient dans le nom du fichier.

Il faut ensuite retourner le fichier à l’étudiant.

Le problème n’est pas compliqué, mais il faudrait faire un peu de programmation pour y arriver.

La question se pose: y a-t-il un outil quelque part qui nous permettrait de faire ce qu’on veut gratuitement ou à faible coût ?

Courriel Yahoo partagé

J’ai eu cette idée en cherchant un peu. Yahoo permet de créer des adresses temporaires dans un compte de courriel (http://help.yahoo.com/tutorials/mmail/mmail/mm_dispaddress1.html).

C’est simple. On crée un compte commun pour les profs et quatre adresses distinctes correspondant au quatre niveaux. On peut mettre un code de couleur pour chaque adresse.

Le prof va dans la boîte de réception, récupère le texte de l’étudiant envoyé par fichier joint, l’annote et le renvoie.

Le hic ce matin, c’est que je veux tester cette fonctionnalité dans Yahoo et ça marche pas !!!

J’ai aussi pensé à Drop.io, découvert cette semaine, mais les textes seraient visibles à tous, ce qui n’est vraiment pas souhaitable.

Qui dit mieux ?

IVC ou comment faire fondre le gras

Votre vidéo de 5 minutes fait près de 100 Mo et vous souhaitez la rendre disponible en ligne, une cure d’amaigrissement s’impose. Avec IVC (Internet Video Converter), vous pouvez convertir un fichier vidéo vers un format plus léger et adapté au Web, comme le flv.

L’interface est assez conviviale. L’option Vidéo vers Flash génère un fichier FLV accompagné d’un lecteur SWF. On balance le tout dans son répertoire Web (je pense ici à DECclic) et le tour est joué.

Capture IVC

Jing pour capturer en vitesse

J’ai souvent besoin de montrer ce qui se passe à mon écran. Jing, encore tout en anglais, me permet de le faire très rapidement. Une fois ma vidéo créée, elle est automatiquement téléchargée par FTP sur un serveur de mon choix.

Jing

L’URL est alors copié dans mon presse papier. Il ne me reste plus qu’à le coller dans un message pour donner accès à ma production.

La force de l’outil, en plus d’être gratuit, c’est la vitesse avec laquelle la vidéo, en format swf (Flash), est produite et ensuite téléchargée. On ne cherche pas ici à rivaliser avec des produits comme Captivate ou Camtasia, qui offrent des fonctionnalités d’édition beaucoup plus avancées. Jing permet tout simplement de faire de petites démos à la volée.